14 avril 2017

Petits sablés express au beurre salé (Thermomix)

Express comme mon passage sur le blog dis donc !

Ces petits sablés sont juste parfaits pour accompagner le café, ou une crème caramel au beurre salé pour se rappeler que les vacances en Bretagne approchent doucement ...


C'est marqué dessus (comme le Port-Salut)
 
Je vous en livre vite vite la recette, ils sont prêts en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et dévorés en ... merde, y en a plus.

Gooooo les p'tits poulets !

LES INGRÉDIENTS pour 20 biscuits : 
  • 250g de farine
  • 100g de beurre demi-sel
  • 100g de sucre + 20g pour la finition
  • 1 oeuf
  • 1cc de levure chimique


EN CUISINE !

Avec le Thermomix : c'est fastouche.

On jette tous les ingrédients dans le bol, on mixe 30 secondes à vitesse 6.

On transvase la pâte sablée obtenue dans un saladier, et on forme des boules d'une taille de gros globe oculaire que l'on roule dans le sucre restant.






On les dépose sur la plaque du four, on les aplatit à l'aide d'une fourchette ou, summum de la classe internationale, à l'aide d'un tampon "Biscuits Maison" ou "C'est moi qui les ai fait" ou encore "Je suis nulle en cuisine" si vous voulez qu'il en reste plus pour vous.



On fait cuire à 180°C, four préchauffé, pendant 15 à 20 minutes (le bord des biscuits doit être juste doré).

Et sans Thermomix, on fait comme une pâte sablée : dans un saladier on verse farine et levure puis beurre ramolli (alors qu'avec le Thermomix, on peut prendre du beurre sortant du frigo), on malaxe du bout des doigts jusqu'à obtenir du sable, on ajoute ensuite sucre puis œuf et on mélange avec les doigts pour former une boule (puis DES boules - globes oculaires, vous y êtes ?). Le reste de la recette ne change pas.

Sur ce, je vous souhaite de bonnes vacances, courage, abnégation et boules Quiès. Good luck les p'tits poulets !


"Dites donc vous les avez achetés où vos biscuits ?"




2 avril 2017

Crèmes vanille, caramel au beurre salé en yaourtière Multidélices

Oh dis donc, entre 2 châles et 3 doudous, figure-toi que je cuisine ! Comme tu t'en doutes, avec 3 fillettes merveilleusement ... actives, voilà, c'est le terme que je cherchais, un boulot merveilleusement ... passionnant (c'est fou comme je cherche mes mots ce soir) et des projets laineux plein la tête et les aiguilles, j'ai un max de temps à passer devant les fourneaux. 

Et pourtant, je m'attelle de plus en plus à préparer moi-même la majorité de ce que nous mangeons. J'en serai presque à virer bobo-bio, c'est dire. Le dimanche est donc consacré en partie à la préparation des repas d'une partie de la semaine, d'autant que si mes grandes mangent à la cantine, l'homme, Désirée et moi emportons nos gamelles le midi. En vrai, je commence à devenir hystérique en lisant les étiquettes des produits tout prêts que l'on nous vend en supermarché, et selon les jours je deviens carrément parano.

(Rassure-toi, je deviens aussi régulièrement hystérique d'avoir l'impression de bosser dans un resto, et je garde toujours des solutions de secours sous le coude et dans le cellier.)

Dans cette optique du "fait-maison", j'ai investi en fin d'année 2016 dans une yaourtière : la Multidélices de Seb. En version 12 pots, bien sûr, puisqu'à 5 desserts par repas, j'aime autant te dire que s'ils fabriquent un jour un modèle 75 pots, je l'achète illico (et une vache avec).

Après plusieurs mois d'utilisation, je ne regrette absolument pas mon achat. J'ai acheté des pots supplémentaires, j'ai collectionné les pots La lait*ère et leur ai trouvé des couvercles. Je n'achète de yaourts au supermarché que pour m'en servir de ferment (1 yaourt par tournée de 12 pots) car je ne fais jamais de yaourts natures. Je fais des yaourts, des crèmes desserts, des flans. Je n'ai pas testé le fromage blanc ou le fromage frais par manque de temps pour l'égouttage mais cela convient très bien à tout le monde ici.

Je mettrai ici quelques recettes testées et approuvées par les 5 morfalous que nous sommes. La première fait l'unanimité : ce sont des crèmes vanilles, sur un lit de caramel au beurre salé (hachetague BretagnePower, hachetague SalidouMonAmour -EtMonQ)

Ne bave pas.

Ce sont des crèmes cuites et non des yaourts : elles sont donc prêtes en 45 minutes, préparation comprise. Il faut ensuite les laisser refroidir au frigo quelques heures, petit gourmand.


LES INGRÉDIENTS pour 12 pots :
  • 1l de lait demi-écrémé
  • 6 œufs + 1 jaune
  • 200g de cassonade
  • 1 cs d'extrait de vanille
  • 12 cs de Salidou maison (ma recette est à retrouver sur Wonderful Breizh) ou de crème de caramel à la fleur de sel du commerce 

From Quiberon with love

EN CUISINE !

Déjà, on n'oublie pas de mettre de l'eau dans sa yaourtière, niveau max ...

Ensuite, dans un saladier, on bat les œufs avec la cassonade et l'extrait de vanille, puis on ajoute progressivement le lait en fouettant. C'est tout !
Moi, grosse feignasse comme d'hab', je mets cassonade, œufs et vanille dans mon Thermomix et avec le fouet je mélange 30 secondes vitesse 3,5 puis j'ajoute le lait en une fois et hop, re- 30 secondes à vitesse 3,5.

Dans le fond des 12 pots, on dépose 1 cuillère à soupe de salidou, puis on les remplit de la préparation. On ferme le couvercle et on met en route le programme 3 (desserts) pendant 37 minutes.

Lorsque c'est cuit, la crème est prise mais le centre bloblote, c'est normal. On sort les pots et on laisse refroidir avant de les fermer et de les mettre au frais pour quelques heures.

C'est un régal, on ne s'en lasse pas ! Bon app' les p'tits poulets :) - et pardon pour les photos laides.




Englouties en 24h



12 mars 2017

Mes châles tout doux

On croit que ce blog est à l'abandon quand PAF, surprise, la dénommée Spipile sort de son silence et de ses pelotes pour te montrer ce qu'elle fait quand elle ne dort pas.

La Spipile fait plein de trucs, principalement à base de laine Kibrille ou de laine Kiflashe. Elle se fait plein de trucs dans le cou, des chatouilles et des doudous qui tiennent chaud.

Le printemps pointe le bout de son nez, il est donc temps que je vous montre toutes mes petites réalisations "spécial cou".

  • La plus récente : la Chouette Pointe Soirée de chez Chouette Kit

Je ne sais pas si je vous ai parlé de mon amour pour cette petite entreprise bretonne (oh, quelle surprise !) qui vend sur son joli site des kits de tricot, crochet, couture et bijoux, lors de vente éphémères. Il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux et tous les budgets. Les ventes durent environ un mois, il ne faut pas traîner car les kits partent comme des petits pains chauds à la sortie du four ... et ne sont pas reconduits, sauf quelques modèles emblématiques et qui reviennent de temps à autre, déclinés dans différents fils, .
 Tout ceci est très addictif, et si comme moi vous aimez les belles matières, les laines douces et de qualité, et les créations originales, si vous prenez plaisir au "faire soi-même", vous trouverez à coup sûr votre bonheur, et vous ne décrocherez plus !

La Chouette Pointe est un modèle qui revient de temps en temps. La laine utilisée est douce, moelleuse et agrémentée d'un fil lurex argenté qui lui confère un côté paillettes très classe ! J'en suis dingue. Et cette couleur vert d'eau merveilleuse, on en parle ?

Allez faire un tour chez les Chouettes, le kit de printemps est encore en vente !





J'avais envie de couleur dans cet hiver gris et interminable (il a VRAIMENT été interminable non ?)
Entre novembre et février nous avons été assaillis par les microbes, la fatigue, le petit tour aux urgences. On a navigué entre la pharmacie et le pédiatre, on a réussi haut la main à remplir notre carte de fidélité, tu sais, celle qui te donne droit à 1 consultation offerte au bout de 10 achetées. 
Bref, j'ai voulu me remonter le moral, et le cocktail crochet + couleurs pétillantes a été des plus efficaces !

J'ai utilisé environ 4 pelotes de Phil Mikado (Phildar) coloris Arlequin, pour faire non pas la pointe dans son entier mais la demi-pointe (on ne crochète qu'une seule aile au lieu de 2) et je la trouve parfaite. J'ai longtemps hésité sur la bordure à faire, j'avais en tête une idée de pampilles fleuries mais impossible de retrouver le modèle ... c'est en regardant les jolis châles de La Grande Soaz que je me suis décidée. Ces pampilles sont tellement jolies, sans elles le châle ne serait pas si beau !







Avec le fil restant de ma 4ème pelote, j'ai crocheté une paire de mitaines assorties. Le modèle est celui du Chouette Kit de Noël dernier (encore !) et ce dégradé de couleurs ... je ne m'en lasse pas !




J'aime la couleur. Ça se voit non ? 

Bon, en vrai, j'ai craqué en passant devant ma boutique Phildar sur les Phil Cakes, d'énooormes pelotes de 400g, au beau dégradé de couleurs (encore, oui), avec lesquelles on peut tricoter ou crocheter un projet dont le tuto figure sur l'étiquette de la pelote (écharpe ou chèche), ou tout ce que l'on veut. Moi j'ai hésité mille ans sur la couleur, et j'ai finalement choisi le coloris Framboise.
Puis j'ai hésité mille autres ans sur ce que j'allais en faire, puis mille années supplémentaires sur le modèle de châle, puisque j'avais finalement choisi d'en faire un châle.

Je suis tombée sur le chèche à la Sauce Bidules Chouettes (encore une histoire de chouette) : love at first sight.

Bien sûr, j'ai failli tomber en panne de fil et j'ai dû fouiller dans mon stock pour faire les pompons tassel dans une couleur assortie. J'ai aussi changé la bordure, un peu chargée à mon goût, pour faire de simples petits picots.

Le dégradé, une fois de plus, est magnifique, c'est fou, ça tombe presque pile poil avec les changements de rang !

Avec ma bouille réjouie en prime







L'incontournable, le classique, le tout doux et si simple Trendy Châle. Mon premier ouvrage au tricot, c'est quelque chose !

J'ai suivi les conseils d'Hélène, du blog Pour mes Jolis Mômes ... pour les augmentations, et visionné son tuto pour les réaliser. Parfait !!!

De mémoire, j'ai utilisé 1 pelote de Phil Diamant coloris Cristal et 2 pelotes de Orient (Cheval Blanc) coloris Flanelle, pour un châle gris clair à la brillance argentée. Il est doux et chaud, et la prochaine fois je le ferai encore plus grand !




Et voilà, une chose est sûre, cet hiver et ce printemps, mon petit cou sera bien au chaud. Le plus dur : savoir lequel choisir chaque matin ! 

Je retourne à mes aiguilles et mes crochets, j'ai un pull Chouette Kit sur le feu ... (et mille autres encours) et j'entends bien le porter le week-end prochain !

A plus les p'tits poulets !

16 décembre 2016

Vin chaud de Noël

Winter is coming les gars. C'est pas moi qui le dit, c'est Jean Neige. 
Winter s'approche dangeureusement, mais on va laisser les Marcheurs Blancs coincés dans le conduit de la cheminée, ces mecs là ne sont pas très festifs.

L'Hiver approche, et avec l'hiver, il y a le froid contre lequel il faut lutter à coups de raclettes, fondues savoyardes et tartiflettes. Faire du gras, ça s'appelle.
Il y a le sapin à parer de mille lumières et de décorations homemade par l'enfant de 5 ans à l'école, il y a les trouze mille cadeaux à emballer le soir quand tout le monde dort. 
Il y a les Biscuits de Noël à faire par fournée de 50 et qui embaument la maison de leur parfum de cannelle et d'orange. 
Il y a les jolis marchés de Noël qui fleurissent un peu partout et qui font briller les yeux des enfants et des parents.
Mais surtout, surtout ... ce qui fait briller les yeux des parents, ce n'est pas la magie de l'Avent. Non, vous le savez comme moi, c'est beaucoup plus terre à terre tout ça : ce qui fait briller nos yeux fatigués, c'est le vin chaud. 



Le vin chaud c'est mon petit plaisir du Marché de Noël (avec le sandwich chaud à la raclette). Mais comme je n'ai étonnamment pas le temps d'aller déambuler tous les soirs, oui, tous les soirs (l'alcoolisme, ce fléau) entre les petits chalets illuminés pour aller me siffler un verre de ce breuvage délicieux, je m'en suis fait une petite cuvée spéciale "Spipile Christmas"

Je vous fais partager le secret de cette petite boisson festive, dont les effluves, ou plutôt devrais-je dire les vapeurs provoquent à l'heure où je vous écris l'hilarité générale dans ma maisonnée.

LES INGRÉDIENTS pour une bouteille de 75cl
  • 1l de vin rouge type Merlot, Gamay (jeune et fruité)
  • 130g de sucre cassonade
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 étoiles de badiane (anis étoilé)
  • 1 gousse de vanille ouverte en deux
  • 1cc de graines de coriandre
  • 1 morceau de 1cm de gingembre
  • 1/2 citron non traité tranché
  • le zeste d'une orange + une moitié tranchée + le jus de l’autre moitié

EN CUISINE !

Rien de plus simple : dans une casserole, on met tous les ingrédients comme ceci :


Et on ajoute le vin comme ceci :

On met sur le feu et on porte à ébullition. Quand ça bout, on baisse à feu doux et on laisse mijoter 20 minutes.

On laisse enfin refroidir dans la casserole, pour que les arômes continuent d'infuser, puis on filtre et on embouteille.

Je conserve mon vin au frigo, et je le fais réchauffer quelques instants au micro-ondes. Punaise que c'est bon !!!

Je vous souhaite de jolies fêtes pleines de chaleur, d'amour et de personnes chères à votre cœur.
Je vous embrasse fort ! 


Pile le vin à ne pas utiliser, bravo Spipile !




30 octobre 2016

Pain d'épices de mon enfance

Quoi de plus logique la veille de Halloween que de publier une recette de Noël ? Je suis une fille qui n'est jamais à l'heure, il faut le savoir. Être en avance, c'est du temps de perdu. Alors soit je suis très en avance (2 mois, truc de fou) sur les prochaines festivités, soit, et c'est parfaitement plausible, je suis TRÈS TRÈS à la bourre sur les précédentes. Ou enfin, je me contrefiche des traditions et des horaires et je fais ce que je veux quand je veux, na (poils sous les aux bras).

Prosper (Youplaboum), ce gros poilu (encore des poils ? mon subconscient aurait-il un message à me faire passer ?) a fait partie des goûters préférés de mon enfance. 
Allez, la nostalgie c'est cadeau (et la chanson moisie dans la tête aussi) :




Revenons à nos oursons : cette saveur corsée d'épices et d'orange, ce gâteau moelleux à la croûte qui colle aux doigts et cette jolie couleur d'automne  ... Un peu comme les Chamonix, le pain d'épices est une madeleine de Proust que j'ai eu envie de faire découvrir à mes enfants - et, avouons-le, très envie de boulotter tranquillou avec un bon petit thé.

Ou un café

C'est ma copine Lulu (coucou ma Lulu !) qui m'a donné cette recette, et je t'aime d'amour Lulu : Prosper a débarqué pour le goûter tout sautillant, sans avoir pris une ride. Les parfums, la texture chamallow, les doigts qui pèguent, tout y est. Ce pain d'épices est un petit bonheur et je me devais de le partager ici.

Youplaboum, en cuisine !

LES INGRÉDIENTS :

  • 160g de farine complète
  • 120 g de farine blanche T45 / T55
  • 1 sachet de levure chimique
  • 90g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé 
  • 2 cc de mélange pour pain d'épices (cannelle, badiane, fenouil, cardamome, girofle, gingembre)
  • 250g de miel
  • 2 œufs
  • 5 cl de lait
  • zeste + jus d'une demi-orange (5cl)

C'EST PARTI !!! :

Préchauffe le four à 160°C.

Feignasse un jour, feignasse toujours : j'ai tout mis le Thermomix, j'ai mélangé 30 sec vitesse 6, et vogue la galère.

Mais toi qui n'es pas équipé, voici comment procéder : fais fondre le miel dans une casserole, à feu doux.

Pendant ce temps, mélange dans un récipient les ingrédients secs : farine, cassonade, sucre vanillé, levure et épices.

Verse sur ce mélange le miel chaud, et remue avec une spatule pour bien amalgamer. Ajoute ensuite les 2 œufs, mélange encore, et enfin, ajoute le lait, le zeste et le jus d'orange.

Beurre et farine un moule à cake, et remplis-le de la préparation aux 3/4.

Là tu vois, c'est trop rempli, et ça a tout débordé

Et hop, au four pendant une heure. Vérifie la cuisson, la pointe du couteau doit ressortir bien sèche. Prolonge le temps de cuisson si besoin.

Il faut laisser refroidir avant de déguster. Enfin, il paraît hein. Pas testé. On peut le conserver une semaine, bien emballé. Pas sûre qu'on arrive à tester non plus.

Bon app', bon goûter, bon retour en enfance, bon Halloween et ... Joyeux Noël (comme ça c'est fait - ou c'est en retard de Noël dernier) les p'tits poulets !