30 décembre 2012

Glace au Nutella et variation de la Bûche de Noël (Thermomix inside)

Le Nutella et moi (et ma balance), c'est toute une histoire. D'amour, surtout. Je me suis donc dit que j'allais tenter une petite variation de la bûche de Noël pour assouvir mon envie de chocolat (oui, parce que les Ferrero / Papillotes / SchockoBons que je m'enfile après chaque repas ne me suffisent pas).

J'ai donc légèrement modifié la recette originale, et j'ai surtout expérimenté la glace au Nutella maison, aidée de mon fidèle Thermomix.


La Bûche chocolatée version Spipile, ça donne donc ...

  • un biscuit incrusté de pépites de chocolat noir
  • une couche de glace Nutella
  • une fine couche croustillante composée de 50g chocolat au lait (fondu au micro-ondes avec une goutte d'eau) mélangé ensuite à 3 Gavottes émiettées
  • une couche de glace à la vanille
Le verdict (et les photos) sont ici ...
En attendant, voici la recette de la glace au Nutella (je te vois déjà, toi au fond qui bave). Petite précision : je n'ai pas de sorbetière, elle n'est donc pas indispensable pour cette gourmandise ...

LES INGRÉDIENTS :
  • 300g de Nutella
  • 500g de lait (demi-écrémé pour moi)
  • 5 jaunes d’œufs
  • 90g de sucre 

LA PRÉPARATION :  

C'est tout simple. Mets le lait, le sucre et les oeufs dans le bol, et programme 9 minutes à 90°C, vitesse 3,5. Pour les non équipés de TM, il suffit, en fait, de faire une crème anglaise.

A la fin des 9 minutes, ajoute la généreuse dose de Nutella, mixe 30 secondes vitesse 5, et mets cette préparation dans des bacs à glaçons ou moules silicone. Et zou, au congélo. On va dire qu'en 6h, la glace doit être prise.
Après cette looooooongue attente, tu peux enfin te récompenser d'avoir su patienter. Mets tes glaçons dans le Thermomix, mixe un petit coup (pas trop hein, sinon ça fond) pour avoir une belle consistance de crème glacée. Fais de belles boules, déguste ... Ou, comme moi, monte ta bûche.
Bon, si tu as une sorbetière (veinard), il suffit de mettre le mélange refroidi et de laisser turbiner une petite demi-heure ... Va falloir que j'en parle au Père No ... ah ben non, c'est trop tard.

Je reviens te mettre des photos du montage de la bûche ... Un vrai roman-photo (les mannequins top glamour en moins). Et bien sûr, j'ai zappé l'étape "prendre une photo de la glace au Nutella". Le Père Noël a oublié de m'offrir des neurones supplémentaires, lui ...

22 décembre 2012

*xXx* The bûche de Noël *xXx*

"Vous l'attendiez tous avec impatience, elle est venue ici spécialement pour VOUS, je vous demande d'applaudir bien fort ... LA BUCHE DE SPIPIIIIIIIILE !!!" 

Ok, Michel Drucker, calme-toi. Ce n'est qu'une bûche hein, c'est pas comme si Céline Dion revenait sur nos écrans faire une émission spéciale pour le Réveillon. (ah, on me dit dans l'oreillette qu'elle l'a fait ... Au temps pour moi Simone, à vous les studios. Ou pas.) (non, je n'ai pas fait de faute à "au temps pour moi", poke le Chat, miaou.)

Bon, on arrête de déconner, y a le feu (sous la bûche)

Cette année, tu as décidé que ton dessert de Noël serait digne du meilleur pâtissier de M6, plus digeste que la fameuse bûche à la crème au beurre que tout le monde RÊVE de s'enfiler après le foie gras / saumon / crevettes / dinde aux marrons / pommes dauphines / trou normand / fromage qui pue, et qu'en plus, tu le ferais toi-même. 

Ne regrette pas ta bonne résolution et/ou cette pulsion folle de vouloir ressembler à Wondermaman/papa (oui, des papas cuisinent, et lisent ce blog. C'est beau). Je vais t'aider. Et puis de toute façon, tu ES un WonderParent.

Je te propose une jolie bûche mi-biscuit, mi-glace : une base de gâteau roulé incrusté d'éclats de framboises, garnie d'une couche de crème glacée à la vanille et d'une couche du fameux sorbet framboises maison dont la recette se trouve par ici.


La recette est adaptée aux feignasses propriétaires de Thermomix, mais elle peut bien sûr être réalisée sans. Et le sorbet peut être acheté tout prêt, hein, voire fait au robot standard, je ne suis pas sectaire.

LES INGRÉDIENTS (pour 8 personnes) :

Pour le biscuit :
  • 30g de farine
  • 70g de maïzena
  • 120g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • quelques framboises surgelées (ou pas)
Pour le sorbet framboises :
  • 450g de framboises surgelées
  • 80g de sucre en morceaux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 blanc d’œuf
Et de la crème glacée à la vanille.

LA PRÉPARATION :


Préchauffe ton four à 170 °C.

Insère le fouet dans le TM. Verse dans le bol les œufs et les sucres, et programme ton robot 15 minutes, à 50°C vitesse 3. C'est uniquement en raison de cette étape qu'à mon sens la recette est spécifique au Thermomix. Je me demande comment on pourrait reproduire ça sans robot qui chauffe. Sans doute en incorporant les blancs montés en neige ... Bref, ici ça donne au final un mélange gonflé et mousseux ... Déjà miam.

Ensuite, ajoute le reste des ingrédients (sauf les framboises), et mélange 1 minute à vitesse 2.

Verse ce délicat mélange sur ta plaque tapissée de papier sulfurisé, étale pour faire un apeupré rectangle, parsème de petits éclats de framboises et enfourne une vingtaine de minutes.

Démoule le biscuit cuit sur un torchon humide que tu auras préalablement saupoudré de sucre. Le sucre évite à ton biscuit de coller au torchon. Enroule la génoise dans le torchon.

Rappel : évite les torchons qui sentent bon la lessive.

Laisse refroidir une demi-heure.

Pendant ce temps, et après lavage du Thermomix, étape sorbet : je copie-colle la recette déjà présente sur le blog (ouais, j'ai des paquets à finir d'emballer, tu me pardonneras donc)
Mets tes morceaux de sucre dans le bol, et mixe 10 secondes à vitesse 9. Et là, oh magie, tu as obtenu du sucre glace.

Ajoute les fruits surgelés, et le blanc d’œuf. Donne un petit coup de Turbo durant environ 5 secondes, puis mixe 1 minute à vitesse 6. Regarde dans le bol pendant l'opération : lorsqu'un puits s'est formé au centre, c'est prêt.
Dernière étape : le montage ...
Je suis très mal équipée en termes de moule (pas de blague graveleuse, merci), je n'ai donc pas de gouttière à bûche. J'utilise un moule à cake que je chemise tant bien que mal et bien comme il faut de film étirable. C'est l'opération chiante, j'avoue, ce papier qui colle, se colle, se découpe mal ... Bref, pas le choix. De plus, il faut en laisser dépasser une bonne longueur sur les grands côtés pour pouvoir "enfermer" la bûche à la fin.

Le moule chemisé, tapisse-le avec le biscuit que tu auras délicatement déroulé. Le biscuit doit épouser la forme des parois du moule (genre U, quoi). Tu devras probablement le découper un peu pour l'adapter à la longueur de ton moule. Conserves-en un morceau pour refermer la bûche une fois qu'elle sera remplie de glace.
Je n'ai pas pris de photos des étapes du montage, buse que je suis. Alors pour te donner une idée de l'installation de la génoise dans le moule, et comme d'autres font des photos, EUX, tu peux aller voir par ici (cette bûche n'a pas l'air mauvaise, en plus ...)

Ton moule garni du biscuit, il ne te reste donc qu'à le remplir à mi-hauteur de sorbet framboises, et compléter jusqu'en haut par de la glace à la vanille (ou l'inverse). Referme avec la bande de biscuit que tu auras gardée.

Comme tu es devenu un pro de l'emballage depuis quelques jours, enferme le tout bien serré dans le film que tu avais laissé dépasser (si tu n'as rien laissé dépasser, pas grave, enroule ton moule dans le film, toujours bien serré, genre séance de sudation).

Et zou, au congélo.

Tu peux la préparer plusieurs jours à l'avance (bon, ok, on est déjà le 22). Et la sortir 10 minutes avant dégustation, le temps de déballer la demoiselle, et de la décorer de quelques framboises fièrement dressées, et de petits sujets kitchouilles à souhait.

Sur ce, je te laisse, je dois m'affairer en cuisine, en paquets à finir, en famille à embrasser et à câliner, en grands yeux à voir pétiller. Belles fêtes, plein de bulles, de rire, de joie et de douceurs à déguster ...

Imprimer cette recette !