24 avril 2013

Nutella II, le retour.

(Bâille)(Étire) Aaahhhhhhhhh .... Tiens, salut ! T'es encore là ? Mais c'est super sympa d'être resté ! Moi ? Oh, j'hibernais. Ben oui, je suis Ourse ascendant Marmotte. Option somnambule. Puisque je cuisinais (quand même).

Je bâille. Tiens, j'ai un reste de carotte entre les dents ...

NB : la photo est authentique (j'ai une sale tronche au réveil). Si vous voulez voir des marmottes en vrai, et leur gratter le menton, ça se passe à Montdauphin, dans les Hautes-Alpes ...

Pendant mon sommeil hivernal, pour tenter de me réchauffer un peu le moral, je me suis lancée les yeux fermés dans un nouvel essai de Nutella maison. Le premier n'était pas vraiment à la hauteur de mes attentes, même si Papacube l'avait trouvé bon ... Cher Papacube, à tes tartines, le Nutella nouveau est arrivé. Plus goûteux, plus fort en noisettes, plus chocolaté, à pleine cuillère il te faut le déguster. (Oui, je suis poète. Pouët)

Inspirée par Ottoki et son merveilleux site, elle même inspirée par La Cuisine de Bernard, non moins merveilleuse, j'ai d'abord fait une pâte de noisettes, à laquelle j'ai ensuite rajouté du chocolat fondu, du lait en poudre, et de l'huile végétale, suivant la liste des ingrédients de mon fidèle pot de vraie pâte à tartiner.

Simplissime, mais il te faudra être armé d'un robot, pour la pâte de noisettes.

LES INGRÉDIENTS pour un pot de 350g environ :
  • 100g de noisettes
  • 100g de sucre glace
  • 125g de chocolat noir
  • 1cs de lait demi écrémé en poudre
  • 2cs d'huile végétale neutre (ou mieux, de l'huile de noisettes)

LA PRÉPARATION (25 minutes à tout casser):

D'abord, la pâte de noisettes. Elle se compose de noisettes grillées et pelées, mixées avec du sucre glace jusqu'à l'obtention d'une pâte tartinable. 

Étale tes noisettes sur la plaque du four, et zou, à 180°c, pendant 10 minutes environ. Ça sent bon ... Mets les ensuite dans un torchon et frotte-les les unes contre les autres. La peau se détache toute seule, c'est magique.

Dans le bol du robot (puissant, le robot, quand même), mets tes noisettes grillées, le sucre glace, et mixe, à fond, jusqu'à ce que tu obtiennes une pâte à tartiner. Je n'ai pas pris des photos des étapes par lesquelles le mélange va passer (j'hibernais, je te le rappelle), mais je t'invite à aller zieuter ici.

Bien sûr, la pâte de noisettes est utilisable telle quelle, en tartine, entre 2 biscuits sablés, dans un gâteau roulé, ou dans plein d'autres choses que te dicteront ton imagination et ta gourmandise.

Mais si tu veux obtenir du Nutella, il te faut résister. (Pose moi cette cuillère.)

Deuxième étape, donc : fais fondre le chocolat au bain-marie. Lorsqu'il est fondu, tout beau, tout lisse et tout brillant, ajoute le lait en poudre, mélange ...

Verse le choco-latte (do you speak italien ?) dans le bol du robot, sur la pâte de noisettes (ou ce qu'il en reste ...), ajoute l'huile. 

Je n'ai personnellement mis qu'une cuillère à soupe d'huile, parce que c'était une première tentative et que je ne savais pas quelle quantité était nécessaire pour garder un Nutella "souple". Finalement, je pense qu'il faut en ajouter encore, car en refroidissant, la pâte à tartiner se solidifie. Donc 2 voire 3 cuillères à soupe d'huile ne me paraissent pas superflues.

Un coup de mixer pour mélanger le tout ... Et tu peux remplir un bon pot à confiture de cette délicieuse préparation. Tu peux attaquer directement à la cuillère, si ça te fait plaisir.




Tu noteras que je n'ai utilisé que des ingrédients du placard, qui permettront de conserver ton Nutella hors du frigo. Combien de temps ? Aucune idée. Aussi longtemps que tu seras capable de résister.

Alors, qui se lance ?


Hummm, des choco-BN maison ...


2 avril 2013

Quand Spipile (con)court ...

Allez, il est 18h46, les enfants doivent être à table dans 14 minutes ...

Ça me laisse juste le temps de te dire que j'ai oublié de te dire qu'il y a 1 mois, je me suis inscrite à un concours de blog culinaire. Comme ça, pour rigoler. Mais si tu le sais pas, c'est pas très rigolo, en fait.

Bon, autant te dire que depuis un mois, même Spipile a oublié de voter pour elle-même (et Spipile parle d'elle-même à la 3ème personne ... Oups.)

Alors, si tu ne sais pas quoi faire de ton index, tu peux toujours cliquer. Et partager, si ça te fait plaisir. Parce que moi et les réseaux sociaux, ça fait 2, voire plus. Alors question visibilité, on repassera :)
Et en plus, c'est l'occas' de découvrir plein d'autres chouettes blogs de cuisine, et des recettes qui font baver ... Ne me remercie pas.

Mais moi par contre, je te remercie d'avance !

T'as plus qu'à cliquer.

Edit du 03/04 : j'ai oublié de te préciser que tu as droit à un vote par jour et par adresse IP. J'ai aussi oublié de te préciser que le principe est de désigner chaque mois un blog gagnant, lui permettant de participer à la finale, et ce jusqu'en octobre. En fin d'année, un ultime vote départagera les 10 finalistes. Et j'ai enfin oublié de te préciser que le grand gagnant remporte ... un Thermomix. Autant te dire que je ne fais pas ça pour le cadal hein ;)

(pourquoi je fais ça, au fait ?) (ah oui, pour le fun)