30 octobre 2013

Tarte aux framboises sur fond de sablé breton

Je suis en VACAAAAAAAAANCES !!!! Pardon pour tes tympans, mais purée, ça fait du bien.
Une semaine avec mes filles, donc pas exactement des vacances de type "glandouille et farniente". Une semaine pour souffler, se reposer, profiter, cuisiner, écrire, jouer, et râler, un peu, parce que mes filles sont des enfants, des sœurs, des monstro-plantes, de petits dictateurs en jupette et couettes.

Une semaine pour sortir de la routine et des transports en commun, une semaine à me faire enguirlander par mes enfants, au lieu de futurs ex-clients mécontents. Une semaine à ne pas être en apnée. Respire.

Une semaine pour reprendre contact avec ce blog, laissé un peu solo ces derniers temps.
Et quoi de mieux, pour renouer des liens, que de partager un bon dessert ? Une simple tarte, où la délicieuse acidité des framboises se mêle à la douceur d'une crème vanillée. Un mariage de fruits fondants et d'un fond sablé, comme un palet breton, où la fleur de sel picote le bout de la langue.

Tiens, donne-moi ton assiette, je t'en sers une part ?




NDLR : voilà ce que j'avais commencé à écrire lundi, naïve et pleine de l'espoir que cette semaine de coupure tiendrait toutes ses promesses. Et mardi, une invitée surprise m'a fait l'honneur, que dis-je, l'indicible plaisir de venir squatter dans mes confortables intestins, j'ai nommé : la gastro. Normal, quoi. 
Comme je sais, contrairement à mes filles, viser la cuvette avec beaucoup d'adresse, je n'ai pas eu à éponger quelque liquide que ce soit, ce dont je me réjouis ("euh, pas trop vite", me dit-on dans l'oreillette). En outre, ces mêmes filles ont dû avoir pitié de leur pauvre mère, dont la tronche rappelait étrangement un déguisement d'Halloween avant l'heure. Elles ont donc été relativement adorables et m'ont laissé dans mon état semi-comateux toute la journée, sans bastons, hurlements et bêtises en tout genre (ou plus probablement, je n'ai rien entendu, toute léthargique que j'étais).

Bref, après une journée d'agonie et d'un régime composé d'une canette de coca et d'une fourchette de riz, je suis quasi sur pieds, prête à reprendre le fil de ma recette. Youhou !

Où en étais-je ... Ah oui, les ingrédients.

LES INGRÉDIENTS (donc) :
  1. Le fond de tarte
J'ai simplement adapté ma recette des sablés bretons, que tu peux retrouver ici, pour en faire un sablé géant, dont j'ai garni un moule à charnière (pour faciliter le démoulage). Je te remets les ingrédients :
  • 215g de farine
  • 180g de beurre mou
  • 150g de sucre
  • 50g de jaunes d’œufs (soit environ 3 gros)
  • 7g de levure (2/3 de sachet)
  • 8g de fleur de sel
  • 1/2 gousse de vanille  
   2.  La crème pâtissière (du Chef Nini)
  • 25cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 1 jaune d’oeuf
  • 30g de farine
  • 40g de sucre
  • 1/2cc de pastis (oui oui !)
   3. Les fruits :
  • 300g de framboises fraîches ou décongelées

LA PRÉPARATION :  

Feignasse je suis (et convalescente, souviens-toi), je copie colle donc la préparation du fond de tarte de ma précédente recette.


Le beurre doit être bien ramolli, car tu as pensé à le sortir du frigo 1/2h avant la recette (ou plutôt, tu l'as passé discrétos quelques secondes au micro-ondes)

Malaxe le avec le sucre, la fleur de sel, et gratte l'intérieur de la gousse de vanille dans le mélange.

Ajoute la farine et la levure, mélange du bout des doigts. Tu obtiens une pâte dont la consistance est très sableuse.

En dernier lieu, les jaunes d’œufs vont te permettre d'amalgamer tout ça, et obtenir une pâte légèrement grassouillette.

Place ta boule de pâte au frigo pendant une bonne 1/2 heure. Ce qui te laisse le temps de préparer la crème pâtissière ...

La crème, donc.

Porte à ébullition le lait avec les graines de vanille que tu auras grattées de l'intérieur de la gousse, et la gousse elle-même.

Pendant ce temps, dans un récipient, bats le jaune d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoute ensuite la goutte de pastis (si tu veux) et la farine. 

Verse sur ce mélange le lait vanillé bouillant, fouette, fouette, remets le tout dans la casserole sur feu doux en continuant de fouetter jusqu'à ce que la crème épaississe et que, dit le Chef Nini (et moi-même), le fouet laisse une trace au fond de la casserole. 

C'est prêt, laisse maintenant refroidir ta crème et hop, au frigo. On en profite pour récupérer la pâte sablée.

Place ta boule de pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé, et étale-la au rouleau, sur une épaisseur d'environ 1cm.

Fonce ton moule, et enfourne à 180°C, pour 30 minutes environ.
Avant ...

... et après.
Laisse refroidir le fond de tarte, garnis-le de la crème pâtissière puis, au dernier moment de préférence, dépose joliment tes framboises (préalablement dégelées et épongées dans du papier absorbant le cas échéant). Si tu prépares ton dessert à l'avance, conserve-le au frais, et sors-le un petit 1/4 d'heure avant de servir.

L'appétit me revient ... 







9 octobre 2013

Cake d'automne pommes, miel et noix

En fait, dans la vie, la vraie, je ne suis pas une grande bavarde. Exception faite de ce blog, où il faut toujours patienter une bonne cinquantaine de lignes avant de pouvoir (enfin) trouver les ingrédients de la recette, exception faite des fois où j'ai un clavier ou un stylo sous la main, je ne suis pas une grande communicante.

Alors, une fois n'est pas coutume, je vais aller à l'essentiel. Puisqu' après tout, il y a de fortes chances pour que tu sois tombé(e) sur cette page parce que tu cherchais ... une recette. Logique.

L'été semble tellement lointain, et que dire de mes tongs ... (soupir) Pour être raccord avec la météo, je te propose donc un cake moelleux, aux saveurs d'automne. 
 

Sans transition, les ingrédients. Paf, comme ça, oui, parfaitement. (tu noteras que je suis obligée de blablater quand même)

LES INGRÉDIENTS pour 6/8 personnes (Paf.) :
  • 170g de farine
  • 100g de sucre
  • 60g de miel liquide
  • 3 œufs
  • 1/3 de sachet de levure
  • 150g de beurre demi sel
  • 2 pommes
  • 1 grosse poignée de cerneaux de noix
  • 1cc de mélange pour pain d'épices

LA PRÉPARATION :

Préchauffage du four à 180°C ...

Dans un saladier, bats les œufs avec le sucre et le miel jusqu'à obtenir un mélange lisse. Ajoute la farine et la levure en pluie, et mélange de nouveau en évitant les grumeaux. Fais fondre ton beurre, et rajoute-le à ta préparation.

Concernant les pommes, j'ai choisi d'en couper une et demie en petits dés, et de râper la dernière moitié dans l'appareil.

Hache très grossièrement les cerneaux de noix, verse-les ainsi que les pommes et les épices dans le saladier, mélange une ultime fois.


Beurre et farine si besoin un moule à cake, remplis-le de ta préparation qui fleure bon la cannelle, et hop, au four pour 45 minutes.



Voilà, ne te reste plus qu'à t'imaginer, dans 45 minutes, dégustant une belle tranche de ce gâteau moelleux et parfumé accompagnée d'un thé bien chaud, lové(e) sur ton canapé et enroulé(e) dans ton plaid préféré. Ah, on me signale qu'il ne fait pas encore -10°C dehors. Mais tu t'y voyais, hein ?