28 décembre 2014

Feuilletés façon raclette - recette détox

Ahhh, Noël ... Noël et son cortège de cadeaux, sa farandole de guirlandes lumineuses, sa procession de foie gras en bloc, entier, mi-cuit, poêlé, sur pain d'épices, au confit de figues, sa ronde de desserts, les 13 si vous êtes de Provence, la bûche glacée ou pâtissière, les biscuits et bredele, mandarines, papillotes, chocolats en tous genres.

Noël et sa succession d'orgies (alimentaires, je précise, hum.). Noël que vous avez fêté 3, 4 fois selon la (re)composition de votre famille. A coups de chapon, saumon fumé, raclette (vous n'êtes pas à cheval sur les traditions). Je vous vois, devant votre écran. Vous avez mal à l'estomac, vous êtes barbouillés. Vous avez vomi (blurp) et accusé les huîtres, alors que vous aviez un peu abusé de la picole en vous resservant 3 fois de chaque plat. Je sais ce dont vous avez besoin.

Vous avez besoin de DETOX. De vous laver l'intérieur, d'éliminer ces mauvaises graisses qui vous pèsent et vous empoisonnent peu à peu ... Votre corps réclame de la nourriture saine et naturelle. Ne bougez pas ... J'ai ce qu'il vous faut.

De merveilleux feuilletés façon raclette. Oui parce que bon, la détox doit être progressive hein. Faudrait voir à pas brusquer l'organisme non plus.

J'ai donc utilisé les restes de notre raclette du 3ème repas de Noël pour nous caler la dent creuse ce midi. De la pâte feuilletée pur beurre, de la patate, du fromage qui pue, du jambon cru. Que du bon, non ? Et de la salade verte, caution légume du jour, THE élément détox de la recette.


(NDLR : J'en ai perdu certains qui pensaient que j'allais VRAIMENT leur faire bouffer du brocoli vapeur et sa purée de tofu, ou l'inverse. Pardon pour la fausse joie.)

Allez, à la bouffe bon sang !

LES INGRÉDIENTS pour 4 personnes normales ou 2 personnes en sevrage difficile :

  • 4 carrés de pâte feuilletée (pur beurre, c'est très important)
  • 2 belles pommes de terre cuites (même à l'eau, c'est pas grave, on se rattrape sur le gras ensuite)
  • 4 tranches de jambon cru (avec le gras)(rattrapage)
  • 4 belles tranches de fromage à raclette
  • 1 jaune d’œuf pour le dorage (et l'index lipidique)

EN CUISINE !

On préchauffe le four à 210°C.

On dépose au centre de chaque carré de pâte et dans cet ordre : 1/2 pomme de terre coupée en dés, 1 tranche de jambon en fines lamelles et une tranche de fromage en petits morceaux.


On referme le carré en attrapant les extrémités opposées, on pince, et on dore à coups de pinceau trempé dans le jaune d’œuf battu.


On dépose les feuilletés sur la plaque, et on enfourne pour 15 minutes environ.

On n'oublie pas de décorer son assiette avec plein de salade avant de prendre une photo ("mais siiiii, regarde, c'est light !")

En haut à gauche, c'est light.

On se dit que ce n'est pas assez, et on refait 4 autres avec le reste des restes de raclette.

On se dit qu'on a trop bouffé. Mais qu'heureusement, jusqu'à mercredi midi, on pourra manger léger (ou pas).

Je vous souhaite un passage à 2015 tout en douceur, en rires et en cotillons. Prenez soin de vous (et bouffez des légumes bon sang !)

17 décembre 2014

Hibernation

Un mois déjà sans écrire ici, je crois que je n'étais jamais restée silencieuse aussi longtemps. Ce n'est pas l'envie qui manque, non. L'envie est là, toujours. J'ai des bouts de billets commencés sur mon clavier, commencés dans ma tête.Ils ne demandent pas grand chose pour être terminés. Ce n'est pas l'envie qui fait défaut. C'est l'énergie, plutôt. 

Mon corps est comme moi, il tire la langue en cette fin d'année, il voudrait bien accélérer dans la dernière ligne droite mais il n'y arrive pas. Alors pour une fois, je l'écoute, mon corps. Je me limite à l'essentiel : manger, travailler, dormir. Les enfants, bien évidemment. Ils sont mon essentiel. L'écriture sera pour plus tard.

J'ai lâché pour un temps ma #teamrunning, pour un temps seulement. Tant pis pour les progrès, tant pis pour le challenge, tant pis pour mes baskets fluos et mes tenues dépareillées. Tout cela attendra. Tout cela attendra bien l'hiver, ou le printemps.

Les vacances sont bientôt là, elles aussi se font attendre. Quel bonheur bientôt d'oublier les réveils, les cartables, les bus et la pluie, les "vite vite" et les "on est en retard". Noël arrive, il sera simple, sans chichis ni petits plats dans les grands, juste la joie d'être en famille et de déchirer tant que l'on peut tous ces papiers bariolés.

Je n'oublie pas mes blogs, ni celui-ci, ni l'autre. Eh l'autre dis, depuis qu'elle a 700 abonnés, elle est même pas fichue d'écrire une recette ... Elle est même pas fichue de faire des cookies, surtout. Le dimanche après-midi, pour tout vous dire, elle sieste.

Merci à ceux qui continuent de venir faire un tour par ici ou là-bas, pour voir si je me suis réveillée. Je ne suis pas loin, promis. Mais je vous avais prévenus : les marmottes, ça hiberne.

Avant de retourner roupiller, je vous souhaite d'ores et déjà une belle fin d'année, et des fêtes douces,  fastueuses, gargantuesques, en famille jusqu'à la quatrième génération ou en petit comité, ici, ailleurs, avec des étoiles dans les yeux et des paillettes dans les cheveux. Des fêtes comme vous les aimez. Prenez soin de vous !