23 janvier 2015

Gâteau à l'orange très très moelleux

Mes chers amis, l'heure est grave. Je dois vous avouer un truc. Je suis atteinte du SNU, ou Syndrôme du Neurone Unique, diagnostiqué il y a quelques années par l'illustre Professeur Marie P. qui en fût elle-même souffrante.

Cette maladie, hautement handicapante bien que curable en environ 9 mois (mais parfois persistante au-delà du délai en cas de nuits pourraves), est susceptible de provoquer chez les patientes certains désordres, de type Alzheimerien (ex. : oublier tes enfants déjà existants à l'école / chez la nounou / au supermarché, mettre du sucre dans ton bœuf en daube qui mijote depuis 3h, te brosser les dents à la crème de jour sont des troubles fréquemment constatés.)

Il est donc probable que les recettes présentes depuis octobre sur ce blog ne soient pas d'une fiabilité totale. La rédaction décline bien évidemment toute responsabilité en cas de foirage dans la réalisation desdites recettes, foirage qu'elle mettra sans vergogne aucune sur le compte du lecteur qui a (forcément) mal suivi les instructions.

Cette mise au point faite, et après avoir fait fonctionner mon correcteur orthographique déjà 17 fois (autre symptôme du SNU), je m'en vais vous livrer avec une précision toute relative la recette d'un gâteau délicieux bien que totalement et scandaleusement calorique / gras / sucré (barrez les mentions inutiles) (ah ben non, y en a pas)

Un gâteau très très moelleux, très très parfumé, très très vite englouti. Un gâteau qui met du soleil dans ta maison (voui Madame), avec de bonnes oranges bio dedans. Arrosé de sirop, il est divin. Pour cette commande spéciale de mon cher et tendre pour son anniversaire, j'ai déniché sur la toile une recette qui m'a semblé parfaite - et elle l'était. J'ai modifié (volontairement, pas par oubli hein) quelques proportions, concernant les zestes et jus d'orange, qui me paraissaient un poil trop importantes. Pour le reste, c'est comme un quatre-quarts.

 Sans plus attendre, zou !

LES INGRÉDIENTS :

1/ Pour le gâteau
  • 240g de beurre mou
  • 240g de sucre
  • 4 œufs
  • 240g de farine
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 3 zestes d'orange bio / non traitée
  • le jus d'1 orange 
2/ Pour le sirop
  • le jus de 2 oranges
  • 2 cuillères à soupe de sucre

EN CUISINE !

On n'oublie pas de préchauffer son four à 180°C. 

Pas de robot en tout genre, on fait bosser son poignet ici !! (mon seul sport de la journée).

On commence par mettre le beurre en pommade (beurre mou, on le travaille en une sorte de crème, avec un spatule par exemple)

On y ajoute le sucre et on fouette le tout. Puis on ajoute, un à un en incorporant bien entre chaque, les œufs.

Dans le mélange obtenu, on ajoute la farine, et la levure. On obtient un bel appareil bien lisse mais un peu dur à travailler.

C'est le moment d'ajouter les 3 zestes, puis le jus de l'orange. On mélange bien ...

On verse le tout dans un moule à manqué beurré et fariné, et on enfourne pour 40 à 50 minutes. Pour ma part, c'était 45 minutes, four à chaleur tournante.

Pendant ce temps, on fait le sirop : dans une casserole, on verse le jus des 2 oranges restantes et le sucre, et on laisse bouillir 6 minutes environ. On coupe le feu, et on laisse un peu refroidir.

On verse le sirop sur le gâteau à la sortie du four.

J'ai saupoudré d'un peu de coco râpée, et hop, quelques bougies et une chanson plus tard, c'est l'heure de la dégustation !

La gâteau tient toutes ses promesses : il est moelleux à souhait, légèrement craquant sur les bords, et si parfumé ... Au goûter, au petit-déjeuner, il est parfait.

Régalez-vous ! Il est 20h, moi je vais me coucher.

  
Il reste les trous des bougies, c'est charmant.
 



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous en pensez quoi ?